MAČKA

À 20 ans, la jeune femme originaire de Valence dans la Drôme, et aujourd’hui étudiante à l’École d’Art de Bellecour a un univers bien à elle. Loin de l’image de l’artiste torturée et complexe, Mačka est une fille bien ancrée dans sa génération qui aime juste faire vivre son monde imaginaire avec son crayon et ses photos.

Mačka est avant tout un personnage atypique : à la fois rêveuse mais avec le sens des réalités, elle se nourrit de ses paradoxes pour exprimer son univers.

C’est également quelqu’un qui fait tout pour obtenir ce qu’elle souhaite et qui s’en donne les moyens : « L’école est très importante pour moi, je veux me donner toutes les chances de réussir dans mon projet professionnel… le travail, il n’y a que ça qui compte ».

Loin de la caricature de l’artiste bohème et marginal, Mačka est une personne qui vit avec son temps et qui ne cherche pas à se distinguer pour se distinguer. C’est avant tout une fille normale qui aime profiter des bons moments avec ses amis et passer son temps libre dans les rues, son argentique fétiche à la main.

Facebook : Mačka

Vernissage : Jeudi 4 juin 2015

Finissage / Performance : Jeudi 25 juin 2015

11055358_1575368642732778_2601414668771927862_n

10934089_1547624085507234_4293475137303012637_n10945627_1547715208831455_7213688384003067536_n10947353_1547620252174284_7675072023738457522_n1794807_1547618942174415_3023960366735575218_n

11121766_1577035189232790_8319338570915833535_n

ROM LIGHT PAINTING

Rom Light Painting, ou bien Romain Millet, est un photographe résidant à Lyon spécialisé en photographies de light painting et pose longue.

En 2009 en achetant son premier réflex, il découvre cet art en feuilletant des magazines, surfant sur le web et autres médias. Ce fût une véritable révélation, le virus de la photo ainsi que du light painting changea son regard sur ce qui nous entoure. Chaque lieu pouvait alors prendre une nouvelle forme et nous transporter vers un tableau.
Ces techniques photographiques que sont le light painting et la pose longue lui apportèrent une liberté d’expression infinie. Le light painting permet littéralement de peindre avec la lumière ou de réaliser des effets surnaturels qu’il utilise pour créer ses œuvres.
Aujourd’hui son travail s’étend du paysage, au portrait, à la mise en scène, en passant par l’abstrait, il n’est jamais rassasié de recherche créative.
Sa passion pour les sciences, le rêve, les rencontres et les paysages est mise au service de ses photos.

VERNISSAGE LE 9 AVRIL 2015 DE 19H À 22H
EXPOSITION JUSQU’À FIN AVRIL 2015

Une démonstration aura lieu le soir du vernissage afin d’illustrer la technique photographique qu’est le light painting et de mieux appréhender les œuvres présentées.

Facebook : Rom Light Painting


La série exposée :
« Histoires de nuage »

 « Cloud Stories », met en scène des nuages réalisés en light painting (pas de Photoshop) dans diverses situations. L’ensemble des photos a été réalisé en une seule prise, il n’y a pas de compilation de photos, de calques ou autres ajouts graphiques, mais beaucoup de travail et d’essais !
Ce travail, présenté sous la forme d’une série, raconte diverses histoires de nuages, matérialisant nos émotions, expressions, ressentis, notre inconscient et nos doutes. Plusieurs interprétations peuvent se glisser dans une même photo, et celles-ci sont parfois propres à chacun d’entre nous.
Pourquoi les nuages ? Romain Millet est un rêveur, qui a un peu la tête dans les nuages… Les nuages « parlent » à tout le monde et représentent beaucoup de choses : le rêve (« la tête dans les nuages »), le temps qui passe, l’espoir (qu’il pleuve), la peur (d’un orage), tantôt dangereux et imprévisibles, tantôt beaux et rassurants. L’Homme rêve également de dompter le temps, la météo, et donc les nuages…. Le voyage entre le conscient et l’inconscient peut alors commencer.

ROM_1ROM_3ROM_2

BLACK AND WHITE ZULUS

Black and White Zulus est un collectif de jeunes artistes Grenoblois réunis autour de leur passion commune pour le street art et le graphisme. Attirés par la force du noir et blanc et l’iconographie de l’art Africain, ils travaillent avec différentes techniques sur des supports variés (papier, bois, volumes, etc.). Pour la première fois, ils investissent le vieux Lyon en exposant, à la galerie Artigone, les œuvres réalisées durant cette année. Pour faire partager leur art, le collectif proposera des ateliers créatifs, ouverts à tous, tout au long de ces deux mois d’exposition.

VERNISSAGE SAMEDI 7 FEVRIER 2015 18H00 – 22H
EXPOSITION JUSQU’A FIN MARS 2015

imgZulusimg2Zulusimg1Zulusimg3Zulus

City Hunters

Pour célébrer cette fin d’année 2014 Chez Artigone, l’Italie sera à l’honneur avec Walter Molli
et son exposition « CITY HUNTERS ». 

Tout récemment installé à Lyon, ce jeune artiste est originaire de Naples. Il dessine depuis toujours, et découvre le graffiti dans les années 2000. Tout en consacrant ses études à l’Art, il voyage et rencontre des centaines d’artistes, graffeurs, peintres… Walter découvre de nouvelles techniques et des images qu’il gardera bien vivantes dans son esprit. Jusqu’à ce qu’il décide de tout mettre sur toile, papier, mur… comme une somme d’expériences, de visions, de souvenirs et de soucis. En 2013, Walter obtient son diplôme d’architecte ; puis il travaille sur une série de peintures et participe à plusieurs expositions collectives.

Entre architecture, exploration urbaine, graffiti, photographie et arts classiques, Walter est un talentueux touche-à-tout, doté d’un univers atypique.

Installation le weekend du 8 Décembre 2014
Event Facebook

Vernissage le vendredi 12 Décembre 2014 – de 19h30 à 22h00
Avec dj Bubzz, comme à la maison, qui nous régalera les oreilles ! d-_-b
—- > https://soundcloud.com/bubzz

Exposition visible jusqu’au 31 Janvier 2015

WalterMolliBandeauSite1WalterMolliBandeauSite2

Des Collages !

Attention ! Exposition collective 100% Street Art Lyon !
AGRUME – BIG BEN – CAP PHI – DON MATEO

Lyon, notre chère et tendre capitale des Gaules…
Aux allures bourgeoises et bien élevées, ceux qui la connaissent vraiment parleraient plutôt d’une lionne bouillonnante, débordante de créativité, de surprises… Et d’artistes singuliers.
Ouvrez les yeux, levez la tête et laissez votre curiosité vous emmener hors des chemins touristiques.
Années après années, la scène du Street Art Lyonnais s’étend et s’impose à grands coups de colle sur les murs. De la Croix-Rousse aux pentes, des Terreaux au Vieux Lyon… n’avez vous jamais croisé les collages de Don Mateo, Big Ben, Cap Phi et Agrume ? Ils sont pourtant bien là. Complices dans leur amitié et leurs collages, c’est tout naturellement ensemble qu’ils choisissent de vous faire découvrir leurs créations, par une exposition collective.

Et c’est avec grand plaisir que nous les accueillons pour donner vie aux murs d’Artigone.
 » DES COLLAGES « … un hommage à la rue lyonnaise, à ses artistes détraqueurs et au plaisir de l’art éphémère.

Vernissage le vendredi 14 novembre 2014 de 19h30 à 22h00Visible jusqu’au 7 décembre 2014
On montera le son avec notre DJ préféré, BUBZZ qui nous fera décoller musicalement !

Plus d’infos sur l’ Event Facebook

Liens
Agrume www.facebook.com/agrumeartworks
Big Ben www.facebook.com/Big-Ben-street-art
Cap Phi www.facebook.com/Capphi
Don Mateo www.facebook.com/Don.Mateo.Art
Street Art Lyon http://street-art-lyon.com

Agrume

Agrume

Don Mateo - Cap Phi - Big Ben

Don Mateo – Cap Phi – Big Ben

Pablito Zago

Pablito Zago est un artiste qui a toujours eu du mal à choisir son domaine de prédilection. A la fois peintre, street artiste, graphiste et dj, il évolue aux croisements de toutes ces disciplines et prend un malin plaisir à brouiller les pistes. Son inspiration, il la puise entre une culture alternative underground et l’illustration naïve pour enfants. Pablito Zago est un Peter Pan. Que ce soit sur une tour d’immeuble, une friche industrielle ou sur les murs d’une galerie, son travail reste habité par l’humour, la BD alternative, le tribalisme et de nombreuses névroses…

Avec Artigone on l’avait rencontré à l’occasion du Rumble Festival 2013.
Il était venu pour créer une fresque collective avec Nélio et THTF, chez Anthracite… Et on avait bien aimé le personnage. Zago c’est à la fois un passionné et un original. Avec une belle démarche artistique, simple, efficace et qui se prend pas la tête. Il viendra donc nous présenter ses nouvelles créations « ONE LINE » mais également une rétrospective plus globale. 

A cette occasion, on vous propose une thématique autour du JEU…. durant toute la durée de l’exposition. Avec « Soirée A la Bougie », projection de films dans la cave et pourquoi pas un atelier photo… Vous en saurez plus très bientôt !

/// PABLITO ZAGO EST CHEZ ARTIGONE DU 22 NOVEMBRE JUSQU’A FIN DECEMBRE 2013 ///

/// VERNISSAGE /// Vendredi 22 novembre de 19h00 à 22h00

/// LIENS ///  www.facebook.com/pablitozago

bandeau1zago

bandeau2zago

bandeau3zago

Nicolas Cessieux

Les dessins présentés font partie d’un travail débuté en 2012, sur l’accumulation et la superposition de couches régulières et ordonnées de tags.
Douze dessins grand format sur un thème récurrent dans ses créations : le cinéma d’épouvante et de SF ; ainsi que 8 autres concentrés uniquement sur le tag, le tout réunissant plus de 120 000 signatures.

Né en 1986, Nicolas Cessieux vit et travaille à Lyon en tant que graphiste.
Originaire de Valence, il y découvre le graffiti en 2005 et prend le pseudo de Futon.
S’en suivent quelques peintures nocturnes et surtout une nouvelle passion : le travail de la lettre.

Afin de pouvoir développer de nouvelles activités à la lumière du jour il forme, en 2007, avec les graffeurs Tiska, Bash, Blady, et Mwa, le crew des Magicpainters.
Il s’essaie alors à une multitude de disciplines plastiques appliquées au street art comme les stickers, les pochoirs et les collages. Parallèlement il développe son activité de graphiste par le biais de projets professionnels comme le webdesign et la communication d’entreprise, et de créations plus personnelles avec la réalisation de paper toys et d’illustrations.

En 2010 il commence un travail en atelier, l’idée directrice étant d’imposer un système normé à ses graffitis afin de développer un nouveau style le lettrage. Il travaille la lettre wild style comme on dessine une police de caractères, combinant précision du graphisme et spontanéité du graffiti ; ne se focalisant plus uniquement sur les cinq lettres de son blaze.

/// Exposition ///
Du 01 octobre au 02 novembre 2013 Artigone, 13 rue Juiverie 69005 Lyon

/// Vernissage ///
Vendredi 04 octobre de 18h00 à 22h00

/// Event Facebook ///
https://www.facebook.com/events/573061112760108/

/// Liens ///
http://www.magicpainters.fr/

Bandeau3NC

Bandeau2NC

Bandeau1NC

Kesa et Biz’Art

Pour la rentrée 2013 chez Artigone, nous vous proposons de découvrir deux amis, deux personnalités, mais également deux supports artistiques, à la fois différents et complémentaires : il s’agit de KESA, street artiste amoureux du vinyle, originaire de Lyon et de JULIE BIZ’ART photographe autodidacte originaire d’Alsace.
Leur rencontre s’est faite à Lyon, un peu au hasard… au détour d’une rue et d’une passion commune. Rapidement, ils deviennent amis et partagent ensemble les sorties collages de Kesa : lui, pose ses vinyles et ses animaux, de véritables petites scènes poètiques urbaines que l’on peut découvrir si l’on décide de ralentir le pas et de lever les yeux ; elle, l’accompagne, l’assiste, lui arrive parfois de tenir l’échelle et photographie avec un «Lubitel», les collages dans le contexte brut de la rue.
Et la rue, Kesa la connait bien. Avant de s’intéresser au collage, il pratique le graffiti dès les années 90, avec de nombreux compères tels que Sink, Srek, R-One et Flone. Ses influences sont riches d’une période «old school» qui l’ont amenées par la suite à s’intéresser au support vinyle, d’abord en le collectionnant, puis en le détournant. Pour Julie, c’est un tout autre parcours. Elle débute la photographie très jeune, et dès 13 ans, immortalise ses voyages et son entourage. Attirée par la prise de vue d’ambiances et d’éléments géométriques, elle trouve son inspiration dans les paysages et les structures brutes des milieux urbains. Elle choisit de ne pas retoucher ses clichés pour garder leur authenticité et le charme de l’argentique.
Issus tous deux d’horizons très différents, cette rencontre entre eux n’est finalement pas si fortuite. Ils enrichissent mutuellement leur art grâce à l’expérience et partagent leurs points communs : la spontanéité et l’intérêt qu’ils portent à s’exprimer dehors pour allier poèsie et réalité. Aujourd’hui, ils se retrouvent Chez Artigone, galerie associative au cœur du Vieux Lyon, pour exposer ensemble et partager avec vous leurs créations et leur complicité.

Exposition du 02 au 30 septembre 2013 – Chez Artigone, 13 rue Juiverie 69005 Lyon

Vernissage le jeudi 05 septembre – de 19h30 à 22h00

Liens artistes : https://www.facebook.com/KesaStreetArt  –  http://jbizart.wix.com/home

Diffusion & partenaires : http://www.paperboys.fr

Crédits photos : Julie Biz’Art

ARTI_kesaBizartWeb

La Galerie Ephémère

Damien est de retour d’Afrique et il a des choses à nous raconter et à montrer ! Cet ami aventurier revient avec une nouvelle exposition d’objets (masques, statues, bijoux…etc). De l’artisanat mais également des pièces plus originales et plus rares. Cette Année du Cameroun est une histoire qui se découvre tout le mois de mai chez Artigone, en présence de Damien qui saura vous faire plonger au coeur de l’Afrique Noire.

Ouverture la semaine et les weekends.

DamienCamerounBandeau

FlyerDamienCamerounColor